L’été a passé très vite. Vous avez accueilli comme d’habitude avec beaucoup d’enthousiasme notre programme. Placés sous le signe de l’amitié, aidés par un temps superbe, les 3 concerts du « Week-end musical de Sergey Ostrovsky » ont remporté un énorme succès. Dans un registre différent, le superbe conte « Granistel » de Francesca Giarini a ravi les enfants et leurs parents présents en masse. Ce n’est pas chaque jour qu’on voit une sorcière, un cheval et des acrobates dans le parc.

Il reste un spectacle en dehors de l’été, qui aura lieu le 13 octobre. Cette fois, nos invités, le « Geneva Brass Festival » sortiront pour un jour de leur cadre pour nous présenter une déambulation et un concert de la célèbre « Ondine Genevoise » qui « fanfaronnera au parc » sous la direction de Francesco Grassini.

MPORTANT: En cas de mauvais temps le concert aura lieu à 15 heures dans l’église Sainte -Thérèse, avenue Peschier. Renseignements: 078/797.17.02

Nous profitons de cette occasion pour remercier encore une fois tous nos sponsors et tous ceux qui, parfois dans l’ombre, ont rendu possible la réalisation de cet événement.
Si nous parlons de la fin de l’été, nous parlerons aussi du début de la 5ème édition des « Matinées décalées du musée d’histoire des sciences » qui commencera le dimanche 6 octobre. Un programme intéressant et décalé comme il se doit dans ce magnifique endroit au bord du lac qui est la villa Bartholoni.

6 octobre, 11h : « L’Ensemble Contrechamps part à la découverte du Musée des Sciences » –avec Benjamin Toderi et Akiko.
Nous serons conduits à travers le musée par Benjamin, dont les interventions et les tours de magie seront ponctuées au violon par Akiko (ensemble Contrechamps). Quatre stations ; « Le son dans l’eau» ; « La Pile de Volta » ; « Le bleu du ciel » et « Le beau planétaire d’Adams ».

3 novembre, 11h : “Les limites du réel, cours abracadabrant d’un étrange savant » par Dominique Gygax.
Une “performance décalée” ou leçon sur les matérialisations, dématérialisations et transpositions physiques ou mentales, tout simplement de la magie.

10 novembre, 11h : « Musique & Humour : les animaux dans le répertoire musical » par  Constance Frei.
Un voyage humoristique (du 16e au 20e siècle) à travers les œuvres du répertoire musical imitant les cris et les chants des animaux tant volatiles que terrestres. 

24 novembre, 11h et 14 h : « Musique dans le noir- fréquence 432 Hz » avec Sandro Schneebeli & Max Pizio.
Découvrir la musique autrement et laisser son esprit libre dans sa perception des sons, guidés par des ouvreurs aveugles dans un espace complètement noir, une désorientation délibérée pour ouvrir l’esprit, une expérience unique.

Le musée ne peut accueillir que 45 personnes par représentation, raison pour la quelle une réservation est fortement recommandée au 022/418.50.60